Open All Night Index du Forum

Open All Night
Bruce Springsteen

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Il est quasiment interdit de ne pas aimer ces deux films !!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Open All Night Index du Forum -> JUNGLELAND -> CINOCHE, THEÂTRE & SPECTACLES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jipé


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 1 225
Localisation: Bordeaux sud
Masculin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 26 Mar - 07:49 (2018)    Sujet du message: Il est quasiment interdit de ne pas aimer ces deux films !! Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Titre de post provocateur pour "oser" aller à contre courant d'un marketing effréné
et de critiques dithyrambiques, au risque de nous faire dire: "Tout ça pour ça ?".
Soyons clair, ces deux films sont chacun à leur manière très sympas...mais je n'en ai pas perdu le sommeil.
Alors, j'assume:




CALL ME BY YOUR NAME  -  Luca Guadagnigo  -  2018  -  FR/ITA/USA/Brésil


Oscar 2018 du Meilleur Scénario


Été 1983. Elio Perlman, 17 ans, passe ses vacances en Italie.
Un séduisant Américain qui prépare son doctorat, vient travailler auprès du père d’Elio.
Elio et Oliver vont bientôt découvrir l’éveil du désir, au cours d’un été ensoleillé
dans la campagne italienne qui changera leur vie à jamais.


Bien entendu, je n'ai aucun à priori, on est bien d'accord ?
Scénario oscarisé pour James Ivory, maitre du genre.
Très joli film d'été, champêtre, plein de jolis sentiments et de beaux paysages
dans une atmosphère très intellectualisée, du "Ivory" pur jus, quoi ...
Est-ce la mise en scène platounette ? Le charisme très moyen des acteurs ?
Je n'ai pas réussi à m'intéresser aux tourments de ces très beaux personnages.
J'ai vu défiler la chronique plan-plan d'un grand amour où l'émotion n'arrive peut-être
que dans le dernier monologue du père du jeune homme, avouant qu'il a connu ce type de tourments lui aussi.
Voilà, quoi....



et puis:







LA FORME DE L'EAU  (The shape of water)  -  Guillermo del Toro  -  2018  -  USA


Oscars du Meilleur film et du Meilleur Réalisateur 2018 + Golden Globe (entre autres...)


Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultra-secret,
Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette.
Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle découvre une expérience encore plus secrète que les autres



Là, c'est l'avalanche de récompenses, la standing ovation et tout le tintouin.
Bien sûr, on voit arriver, avec ses gros pieds palmés, le message et l'allégorie qui sous-tendent le film.
La mise en scène est très bien faite, là, par contre, sans abuser des effets spéciaux
et l'interprétation est parfaite à tous les niveaux.
Mention à Michael Shannon, plus ténébreux et horrible que jamais.
Mais que voulez-vous, je n'ai pas réussi à m’y intéresser, la mayonnaise n'a pas pris.
J'y suis pourtant allé un vendredi, jour de poisson...(pardon... Embarassed )




Dans le genre ésotérique à connotation piscicole, j'ai le prétexte pour vous parler d'un film français
à petit budget, sans prétention, mais qui m'a ému bien plus.
Simple, dépouillé, avec le charme de Vimala Pons et qui dit aussi bien des choses
sur la difficulté d'être différent.
Il date déjà de trois ans, mais guettez le à la télé, vous ne serez pas déçus.




VINCENT N'A PAS D’ÉCAILLES
  -  Thomas Salvador  -  2015  -  FR


Vincent a un pouvoir étrange : sa force et ses réflexes décuplent au contact de l’eau.
Pour vivre pleinement ce don, il s’installe dans une région riche en lacs et rivières,
et suffisamment isolée pour préserver sa tranquillité et ne pas devenir un animal de foire.
Lors d’une escapade aquatique, il est surpris par Lucie dont il tombe amoureux.



C'est charmant, ça dit bien ce que cela suggère sur la non conformité à une norme.
C'est fait avec deux bouts de ficelle et ce fut une bonne surprise pour moi à l'époque.
Beaucoup de similitudes finalement avec Shape of Water.
***************************************************************
J'ai l'intention de vivre éternellement.
Pour le moment, tout se passe bien.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:52 (2018)    Sujet du message: Il est quasiment interdit de ne pas aimer ces deux films !!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Open All Night Index du Forum -> JUNGLELAND -> CINOCHE, THEÂTRE & SPECTACLES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com