Open All Night Index du Forum

Open All Night
Bruce Springsteen

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le petit prodige est de retour: JUSTE LA FIN DU MONDE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Open All Night Index du Forum -> JUNGLELAND -> CINOCHE, THEÂTRE & SPECTACLES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jipé


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 1 177
Localisation: Bordeaux sud
Masculin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 19 Fév - 23:33 (2017)    Sujet du message: Le petit prodige est de retour: JUSTE LA FIN DU MONDE Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?


JUSTE LA FIN DU MONDE
  -  Xavier Dolan  -  2016  -  Canada/FR 

Grand Prix du Festival de Cannes 2016


Louis est parti vivre une carrière artistique.
Après douze ans d'absence, il revient vers sa famille pour leur annoncer une terrible nouvelle: il a le sida et il est condamné.
Mais ce retour fait surgir toutes les rancoeurs, les regrets, voire les jalousies, que son départ a suscités.
Quelle est désormais sa place dans ce psychodrame familial ?



Xavier Dolan, fort du succès du superbe "Mommy", a travaillé sur l'adaptation d'une pièce de théâtre
écrite par le français Jean Luc Lagarce en 1990. Largement autobiographique, puisque l'auteur est décédé en 1995.
Cette pièce va devenir un incontournable du théâtre contemporain et son auteur est devenu une référence universitaire.
Reprise de multiples fois, la pièce est même entrée au répertoire de la Comédie Française.
Elle a eu les honneurs d'une retransmission assez récente sur Arte, dans une version de 2007,
avec la grande Danièle Lebrun et Bruno Wolkowitch, version que j'ai préférée voir avant de voir le film.

Depuis longtemps dans ce forum, j'ai dit tout le bien que je pensais de Dolan, mais sans idolâtrie exagérée.
Cette fois, c'est encore une nouvelle marche sur le chemin des douleurs de Dolan qu'on pourrait appeler "Familles, je vous hais".
Il adapte la pièce, c'est évident quand on connait le texte original, mais l'essentiel y est.
Je vais faire télégraphique, car il y aurait trop de choses à écrire.
Pas trop long (ouf !), pas trop "théâtre filmé", peut-être grâce au parti pris de filmer souvent en gros plan.
Casting excellent avec des têtes d'affiche qui prouvent surtout qu'ils sont prêts à tout pour tourner avec le petit prodige québécois.
Tous sont très bons, mention à Gaspard Ulliel, qui est réellement émouvant.
Atmosphère plus "énervée" et schizophrénique que dans la pièce, mais on sait que Dolan aime ça.
Pour le reste, c'est à vous de vous faire une idée.
Ce qui m'énerve, c'est la bouche pincée d'une partie de la critique qui ne supporte pas
d'avoir à faire à un type si jeune et si talentueux.
Dolan énerve certains et rien que pour ça, je l'aime bien….
À voir si vous voulez voir un film.
Peut-être pas si vous voulez juste aller au cinéma.
***************************************************************
J'ai l'intention de vivre éternellement.
Pour le moment, tout se passe bien.
Revenir en haut
jipé


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 1 177
Localisation: Bordeaux sud
Masculin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 12 Mar - 09:25 (2017)    Sujet du message: Le petit prodige est de retour: JUSTE LA FIN DU MONDE Répondre en citant

En 2009, après quelques gammes en tant qu'acteur très juvénile (pubs et longs métrages)
un réalisateur de 20 ans, presque inconnu, tourne un film en ayant vidé le fond de ses poches
et en ayant réussi à convaincre Anne Dorval, actrice québécoise très "installée"
de tenter l'aventure dans un projet hors des clous.
Ce film est un OF(ilmé)NI.
Le thème, l'interprétation de l'auteur et a manière de filmer laissent la critique et le public un peu interdits.
...Et moi avec, qui avait découvert ce film peu de temps avant la sortie du suivant "Les amours imaginaires",
fait aussi avec des bouts de ficelle, tourné dans les appartements perso des acteurs.
A cette époque, Xavier Dolan a déjà en tête le film suivant "Laurence anyways".
C'est Cannes qui consacre "J'ai tué ma mère" (3 prix sur 5 nominations) et les choses s'enchainent.
C'est une lame de fond qui le porte vers le succès...
"Laurence anyways", "Tom à la ferme" et bien sûr "Mommy" qui le consacre définitivement.





J'AI TUÉ MA MÈRE  -  Xavier Dolan  -  2009  -  Canada


Hubert n'aime pas sa mère. Du haut de ses 17 ans, il la jauge avec mépris, ne voit que ses pulls ringards,
sa décoration kitsch et les miettes de pain quand elle mange bruyamment.
Au-delà de ces irritants détails, il y a aussi la manipulation et la culpabilisation, mécanismes chers à sa génitrice.
Confus par cette relation amour-haine qui l'obsède de plus en plus,
Hubert vague dans les arcanes d'une adolescence à la fois marginale et typique
-découvertes artistiques, expériences illicites, ouverture à l'amitié, sexe et ostracisme-
rongé par la hargne qu'il éprouve à l'égard d'une femme qu'il aimait pourtant jadis.

***************************************************************
J'ai l'intention de vivre éternellement.
Pour le moment, tout se passe bien.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:16 (2017)    Sujet du message: Le petit prodige est de retour: JUSTE LA FIN DU MONDE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Open All Night Index du Forum -> JUNGLELAND -> CINOCHE, THEÂTRE & SPECTACLES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com